Business

Bouygues Télécom se permet une augmentation surprise hors norme d’un de ses forfaits



Publié le


Mis à jour le

Mauvaise surprise pour les abonnés B&You chez Bouygues Télécom. La compagnie vient de leur annoncer que leur forfait 20 Go à 4,99 €/mois allait passer à 8,99 €/mois, ce qui fait une augmentation de 80% selon l’UFC-Que Choisir. Il s’agit d’une pratique déjà connue de l’association de consommateurs, qui parle d’une augmentation de tarifs sous couvert d’évolutions du forfait. Free et SFR l’ont fait en décembre dernier.

Un message a été envoyé aux abonnés, les informant de changement, “avec des gigas offerts et des nouveaux services à venir”. Le message précisait même une offre de 20 Go d’Internet supplémentaires, jusqu’au 1er juillet. Et ensuite, le forfait allait intégrer “de nouveaux services réservés exclusivement aux clients Bouygues”, précise encore l’UFC-Que Choisir, c’est-à-dire 20 Go de data en plus par mois. Le problème, c’est que ces 20 Go de plus sont payants : une augmentation de 4 € par mois, soit plus de 80 % de hausse du prix du forfait !

Les abonnés peuvent refuser le nouveau forfait

Les abonnés qui le souhaitent peuvent refuser cette augmentation auprès de Bouygues Télécom. Ils doivent, pour le faire, se rendre dans leur espace client, une possibilité mentionnée à la fin du message envoyé par l’opérateur. Sans action de leur part avant le 2 novembre, le forfait sera augmenté automatiquement et ils ne pourront plus rien faire.

>> A lire aussi – RED by SFR : dernières heures pour le forfait mobile 100 Go à seulement 12 euros

L’association de défense des consommateurs regrette la confusion créée par Bouygues, en mentionnant des gigas offerts et des payants dans le même message. La plupart des clients ne lisent pas le message jusqu’au bout et ne demandent pas le maintien de leur offre actuelle. De plus, en offrant 20 Go, avant de proposer le changement de tarif, Bouygues Télécom espère susciter chez eux l’envie d’accepter plus facilement la hausse des prix. La pratique est légale, puisque l’article L. 224-33 du code de la consommation prévoit une modification possible des tarifs pour les opérateurs, à condition de prévenir les clients et de leur laisser la possibilité de refuser l’offre.

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close