Movies

“Des mots de minuit” 2000-2020 – Des mots de minuit – Magazine culturel

“J’avais vingt ans et je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie… » Après le philosophe Paul Nizan, c’est bien ce que se disent Des mots de minuit (2000-2020). Aujourd’hui, leur aventure s’arrête. Plus de 600 émissions, des dizaines de rubriques, des milliers d’invité-e-s, une belle renaissance numérique après France 2 mais quelques vents contraires, d’autres porteurs d’un désir d’ailleurs et d’autres chemins de soi.



Nous vous laissons cependant quelques traces et les clefs de cette belle bibliothèque. desmotsdeminuit.fr reste une adresse fréquentable avec ses centaines d’heures de programmes, d’articles et d’archives.


À vous, vous êtes des milliers, qui avez accepté d’être les invité-e-s de toute culture, de partout et d’ailleurs de ce magazine exigeant.
Ce fut toujours métis, radical, réjouissant et musical !

À vous, qui avez suivi depuis 20 ans cette émission ainsi nommée et pour cause. Vous avez été des centaines de milliers. Vous n’avez, ces dernières années, jamais été avares de vos visites … 

À Thérèse Lombard, la productrice historique du Cercle de minuit qui fut successivement mené depuis 1992 par Laure Adler, Michel Field, Frédéric Mitterrand, Bernard Rapp et Olivier Minne. Nous étions les héritiers de cette belle “marque”.

À Bruno Patino qui sut nous récupérer par les bretelles et nous indiquer le chemin numérique quand France 2 a trop pensé porte-monnaie pour un magazine toujours tardif, rarement à l’horaire annoncé et jamais diffusé à la même heure.

Aux journalistes, à la coordinatrice, aux assistantes et documentalistes qui au fil des ans ont assuré la plume et la qualité de notre ligne éditoriale.

À nos contributrices et contributeurs qui nous ont fait voyager du Kenya à Washington, de la Normandie aux Balkans, du théâtre à la photographie. Toujours par la lecture.

Aux réalisateurs et techniciens qui, en coulisses ou en régie sur France 2 ; dans le studio Alain Vautier ont imaginé nos images et habillé nos plateaux.

À nos stagiaires semestriels, nos “équivalents temps plein”, qui ces dernières années, ont assuré l’édition du magazine et le maquillage des invités.

À toutes celles et tous ceux qui nous ont aidés et invités, organisateurs de festival, attaché-e-s de presse, responsables de belles maisons qui nous ont accueillis. Beaucoup sont devenus des amis.

À nos consœurs et confrères de Franceinfo: culture avec qui nous avons travaillé.

Aux chefferies qui ont su oublier les diktats de l’audimat ou l’urgence des clics pour nous soutenir et nous laisser une liberté totale dans notre volonté de mettre à portée du plus grand nombre la culture (ce n’est pas un gros mot et c’est au sens le plus large du terme) ! Une idée de ce service public que nous quittons à regret.  


Si vous souhaitez nous soutenir ou nous joindre : minuitplusbellesquevosjours@gmail.com

 

Rémy Roche
Philippe Lefait
30 juin 2020 

 

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close