Sports

“Si ce n’est pas avec du public, pour le rugby c’est dramatique”, alerte Bernard Laporte

“Si ce n’est pas avec du public, pour le rugby c’est dramatique”, a déclaré Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby, mercredi 17 juin sur franceinfo, à propos de la reprise de la saison de rugby professionnel début septembre.

“C’est une évidence, puisque 80% des budgets, c’est les abonnés, la billetterie et les hospitalités [des billets avec une prestation gourmande ou premium] les jours de matchs”, a-t-il expliqué. “Si jamais on reprenait à huis clos” le premier week-end de septembre, “ce serait encore plus difficile pour certains clubs”, a indiqué Bernard Laporte.

Les présidents du Top 14 et de la Pro D2 souhaitent ardemment que nous reprenions avec du monde dans les stades.

Bernard Laporte

à franceinfo

Alors que le Top 14 s’est arrêté brutalement du fait de l’épidémie de coronavirus, plusieurs championnats européens de football ont déjà repris. “On sait pourquoi ça reprend, c’est parce qu’il y a des droits télé à aller chercher”, a estimé Bernard Laporte. “C’est catastrophique des matchs de foot sans spectateurs. Le sport, c’est de l’émotion. Et j’ai beaucoup apprécié d’ailleurs sur votre antenne, un coureur du Tour de France qui disait ‘vous croyez que je vais monter les cols s’il n’y a pas de public sur le bord de la route’, ce n’est pas possible”, a déclaré le président de la Fédération de rugby.

Bernard Laporte a expliqué que les ressources financières d’un club de football sont très différentes : “Un club de Top 14 aujourd’hui, le maximum des droits télé, c’est 20% de son budget. On sait quand dans le football, c’est beaucoup plus important”, a-t-il précisé.

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close