Sports

Tony Yoka gagne par KO son combat face à Johann Duhaupas

Et c’est la jeunesse qui l’emporte sur l’expérience. Tony Yoka est sorti vainqueur de son combat face à son compatriote Johann Duhaupas. Une heureuse soirée pour la famille puisque Estelle Mossely, sa compagne, a elle aussi gagné face à Aurélie Froment

Le combat qu’il décrivait comme le plus important de sa carrière est devenu ce vendredi l’un des plus courts. Tony Yoka est venu à bout de Johann Duhaupas en à peine une minute et 27 secondes par KO. Et pourtant l’adversaire semblait de taille.

Celui qui avait fait douté l’Américain Deontay Wilder pour le titre WBC en 2015 a mis du temps à se mettre en route, comme à son habitude. Une faiblesse dont a profité le Français. Double déception pour le boxeur de 39 ans qui a perdu pour la première fois en France. Le champion de France de 2013 a encaissé la 6e défaite de sa carrière (pour 38 victoires dont 25 avant la limite).

Une victoire après la disette

Tony Yoka n’avait plus combattu depuis 363 jours après son succès contre l’Allemand Michael Wallisch, le 28 septembre 2019. Le boxeur de 28 ans est désormais invaincu en 8 combats (dont 7 victoires avant la limite). Le but est désormais d’enchaîner les combats afin d’avoir éventuellement une chance mondiale fin 2021.

Estelle Mossely a “bien fait” de remonter sur le ring

Estelle Mossely a de son côté battu sa compatriote Aurélie Froment aux points ce vendredi à la Défense Arena. Le dernier combat de la championne olympique des derniers Jeux, datait du 5 octobre 2019. Le temps pour la Française de donner naissance à son 2e enfant, il y a quatre mois.

Après son absence prolongée, la femme de Tony Yoka s’est sentie soulagée. “Je me dis que j’ai bien fait de remonter sur le ring, ça me démangeait”, a t-elle déclaré. “J’ai pris du plaisir à boxer mais je sais que je ne suis pas encore au top, parfois je me sentais fatiguée”.

Mossely veut défendre sa ceinture “très rapidement. L’idéal ce serait en novembre”

“Il y a encore du travail pour revenir à mon niveau d’avant grossesse mais c’est un bon départ. C’était un 8 rounds et j’ai gagné, je n’ai pas à me plaindre. Je suis sur une bonne lancée et je vais vite réenchaîner parce que je veux défendre ma ceinture très rapidement. L’idéal ce serait en novembre”. La boxeuse de 28 ans détient une ceinture mondiale mineure (IBO des poids légers) depuis juin 2019 et reste ainsi invaincue en 7 sorties chez les pros, dont 1 victoire avant la limite.

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close